Union Sportive et Amicale Montbronnaise : site officiel du club de foot de MONTBRON - footeo

FOOTBALL ???

10 avril 2018 - 20:41

L'ARBITRE DE VARS/FLÉAC SE DIT VICTIME D'UN COUP DE TÊTE
FOOT: L'ARBITRE DE VARS/FLÉAC SE DIT VICTIME D'UN COUP DE TÊTE, LES DEUX CLUBS DÉMENTENT Foot: l'arbitre de Vars/Fléac se dit victime d'un coup de tête, les deux clubs démententPhoto Anne Kerjean  

Charente Libre 

Dimanche, à Vars, la rencontre de D3 entre l’équipe locale et Fléac a été arrêtée à la 78e minute alors que les visiteurs menaient 3 à 1. En cause, l’agression de l’arbitre, qui, selon l’Union départementale des arbitres de football (Udaf), aurait reçu un coup de tête.

«Alors que l’arbitre venait d’exclure temporairement le capitaine de Fléac pour contestation, un dirigeant de Fléac, inscrit sur la feuille de match, est entré sur le terrain et lui a asséné un coup de tête. Il a été examiné par un médecin mais n’a heureusement pas été blessé», décrit Laurent Fouché, président de l’Udaf Charente.

 

Une plainte a été déposée au commissariat d’Angoulême et le parquet a été saisi dans le cadre de la Loi Lamour, qui confère aux arbitres une mission de service public. Suite à l’arrêt du match, la Commission de discipline du District se penchera aussi sur cette affaire.

Elle aura du pain sur la planche car la version des deux équipes est bien différente de celle de l’arbitre, seul officiel présent au match. Patrick Blincourt, président de Fléac et arbitre assistant lors du match, oppose «un démenti catégorique». «Le dirigeant est bien entré sur la pelouse mais il a fort heureusement été maîtrisé par les joueurs. Il n’y a eu aucun coup de porté. Nous ne cautionnons pas le comportement de notre dirigeant, que nous avons décidé d’exclure, mais ces accusations sont fausses

Le président de Fléac peut compter sur le soutien de son homologue de Vars, Brice Labarde, joueur dimanche. «J’étais à cinq mètres de l’action. Le dirigeant a mis sa tête au niveau du torse de l’arbitre mais il ne l’a pas frappé. Son comportement est inexcusable mais il ne faut pas exagérer.» 

Commentaires