1 184 180 visites 14 visiteurs

Foot Supercoupe

16 août 2018 - 00:36

L'Atlético de Madrid renverse le Real Madrid

Mené 2-1, l'Atlético de Madrid est parvenu à s'imposer 4-2 après prolongation et à remporter la Supercoupe d'Europe face au Real Madrid.

Football - Football - La joie des joueurs de l'Atlético de Madrid. (Photo :   Reuters)

La joie des joueurs de l'Atlético de Madrid. (Photo :  Reuters)

   

Le match : 2-4 a.p.

C'était soir de Révolution à la Maison Blanche. Sans Cristiano Ronaldo en attaque, sans Zinédine Zidane sur son banc, le Real Madrid a pris un coup sur la tête lors de la Supercoupe d'Europe. Battu par l'Atlético de Madrid (2-4 a.p.), son voisin et rival, le tenant de la Ligue des champions a lâché son implacable emprise sur l'Europe, et ce sont tous ses concurrents européens qui ont dû apprécier la chute du Roi.

    

Tout a mal débuté pour les Merengue dans la fraîcheur de Tallinn. L'Atlético a pris immédiatement les devants grâce à Diego Costa, auteur d'un superbe numéro de soliste. Pour sa première en compétition officielle à la tête du Real Madrid, Julen Lopetegui ne pouvait pas imaginer pire scénario.

    

Mais même sans Modric, remplaçant au coup d'envoi, le dernier vainqueur de la Ligue des champions a parfaitement réagi. Menaçant par Asensio - ah là là, cette subtile talonnade détournée par Oblak (17e)... -, le Real a égalisé logiquement par Benzema (27e) et aurait pu doubler la mise dans la foulée par ce même Asensio (29e).

 

En seconde période, le Real Madrid a semblé provoquer le destin quand, après une main de Juanfran - au duel avec Benzema - dans la surface, Sergio Ramos lui a donné l'avantage sur penalty (2-1, 63e). Mais l'Atlético demeure l'Atlético, une formation à l'image de son entraîneur Diego Simeone jamais battue avant le coup de sifflet final.

 

Diego Costa l'a prouvé en égalisant (79e) et l'Atlético, en prolongation, a fait pour une fois vivre l'enfer au Real. Plus disciplinés, mieux organisés, plus frais, les Colchoneros ont fait exploser le Real sur une merveille de reprise de Saul Niguez (98e), après une erreur défensive entre Ramos et Varane, puis sur une frappe de Koke, après un décalage de Vitolo (104e).

 

En 2014 et 2016, l'Atlético avait perdu la finale de la Ligue des champions face au Real Madrid après la prolongation. Cette fois, l'Atlético s'est imposé, remportant pour la troisième fois le trophée, et le Real a chuté. Les prémices de la saison à venir alors que la finale de la C1 se déroulera au stade Metropolitano, antre de l'Atlético ?

 

Le joueur : Diego Costa, deux buts et deux records

Antoine Griezmann encore un peu court, avec seulement 30 minutes dans les pattes disputées en amical contre l'Inter (0-1), le leader de l'attaque des Colchoneros a été Diego Costa. Durant la Coupe du monde, l'international espagnol avait brillé en marquant notamment deux buts face au Portugal (3-3). En Estonie, l'ex de Chelsea a récidivé et cette fois, Cristiano Ronaldo ne pouvait pas être en face, CR7 ayant quitté le Real pour la Juventus.

 

Dès le début de la rencontre, l'attaquant a montré qu'il était dans un grand soir, en ouvrant le score après seulement 49 secondes de jeu, un record de précocité dans l'épreuve. Sur une ouverture de Godin, Diego Costa a pris le meilleur de la tête sur Ramos, avant de poursuivre son action, d'échapper à Varane sur la droite de la surface et de tromper Navas, pas forcément irréprochable non plus, d'un tir croisé du droit malgré l'angle fermé (1re).

 

La suite ? Diego Costa a continué son habituel travail de sape sur la défense adverse en multipliant les appels de balle et les contacts (plus ou moins limites, comme à son habitude), avant d'égaliser à bout portant sur un centre en retrait parfait de Correa (2-2, 79e). Un but essentiel, qui a permis à l'Atlético de disputer la prolongation. Un but qui a également fait entrer encore un peu plus Diego Costa dans l'histoire de l'épreuve, puisqu'il est devenu le premier joueur espagnol à inscrire un doublé dans une rencontre de Supercoupe d'Europe.

En égalisant à 1-1, Karim Benzema est devenu le premier Français à marquer en finale de la Ligue des champions et de la Supercoupe d'Europe. L'attaquant du Real Madrid a par ailleurs également trouvé la faille en finale du Mondial des clubs.

Commentaires

Pl Équipe Pts Jo G N P F Bp Bc Dif
1 A.S.F.C. VINDELLE 19 7 6 1 0 0 21 6 0 15
2 AIGRE AS 15 7 5 0 2 0 17 14 0 3
3 A.S. BRIE 15 7 5 0 2 0 10 5 0 5
4 RUELLE OFC 13 7 4 1 2 0 12 12 0 0
5 ELAN CHARENTAIS ES 12 7 4 0 3 0 11 6 0 5
6 U.S.A. VERDILLE 11 7 3 2 2 0 19 6 0 13
7 RUFFEC STADE 11 7 3 2 2 0 9 10 0 -1
8 MONTBRON USA 9 7 3 0 4 0 15 12 0 3
9 F.C.C.L 7 7 2 1 4 0 8 10 0 -2
10 LESSAC US 6 7 2 0 5 0 9 15 0 -6
11 LA ROCHE-RIVIERES 3 7 1 0 6 0 4 26 0 -22
12 C.E.F.C. 1 7 0 1 6 0 7 20 0 -13